Photographe d’accouchement à Lausanne

Etre photographe d’accouchement , c’est entrer dans l’intimité d’un couple , c’est partager un moment fort.

C’est une magnifique preuve de confiance.

J’essaie toujours de créer un lien avec les parents durant la grossesse, avoir un contact régulier avec eux,  afin qu’ils soient complètement à l’aise avec moi pour la naissance de leur enfant.

Mais parfois, cela ne se prépare pas, et cela se passe malgré tout très bien! La venue au monde de Lucy en est un bel exemple, et je vais vous la raconter..

vanessa-amiot-photographe-accouchement-thonon-lausanne- Quand sa maman m’a contactée, son terme était dépassé de deux jours! Tombée sur mon site par hasard, elle rêvait d’avoir des souvenirs de son second accouchement, et était très emballée par le projet.

Le feeling est très vite passé par téléphone, nous avions toutes les deux bien conscience que ce reportage pouvait ne pas avoir lieu, j’avais des séances et des mariages toute la semaine, et son terme étant dépassé nous savions que bébé risquait d’arriver à un moment où je n’étais pas disponible.

Malgré tout, nous nous sommes assurées d’avoir l’autorisation du CHUV de Lausanne, j’ai fait les présentations avec le reste de la famille via whatsapp, et la future maman et moi discutions tous les jours, en faisant le décompte des séances terminées, et des journées qui défilaient.. Nous rapprochant de plus en plus de la possibilité que ce reportage de naissance puisse avoir lieu..

Après 3 séances , un baptême et un mariage civil… Les contractions ont commencé.. Lucy m’avait patiemment attendue..

Samedi soir, je suis donc partie folle de joie, direction Lausanne pour accompagner ces futurs parents à la rencontre de leur second enfant…

vanessa-amiot-photographe-accouchement-thonon-lausanne- vanessa-amiot-photographe-accouchement-thonon-lausanne- vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon

J’ai rencontré le futur papa quelques minutes avant l’arrivée de sa fille, mais c’était comme si on se connaissait depuis quelques mois..Que ce reportage était planifié depuis des semaines!

J’ai été très bien accueillie par l’équipe du Chuv de Lausanne, pour qui la présence d’une photographe durant un accouchement était une première. Comme à chaque fois, j’ai respecté leurs directives, leur travail , et me suis faite le plus discrète possible, afin de ne déranger personne.

Ma priorité sera toujours la future maman et bébé. Les photos sont le petit bonus!

vanessa-amiot-photographe-accouchement-thonon-lausanne- vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon

Quelques minutes après mon arrivée , Lucy a décidé que c’était le moment, et ce fut très rapide. Intense et rapide.

Je demande toujours aux parents en amont, s’il y a des photos qu’ils ne souhaitent pas, tout en précisant bien sur que cela ne dépendra pas que de moi, mais aussi de l’équipe médicale et de l’accouchement en lui même. Je pense qu’il n’y a rien de plus imprévisible qu’un accouchement! Mais malgré tout, il est important pour moi de savoir ce qu’ils attendent de moi.
vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon 

Et la voilà… 9 mois a la désirer, à l’attendre.. et la voilà blottie dans leurs bras.. tandis que l’équipe médicale s’affaire, les jeunes parents rencontrent doucement leur petite princesse..

vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse

Peau à peau avec papa.. Puis avec Maman.. La première tétée..

Ces premiers instants après l’arrivée d’un enfant sont comme suspendus..De ceux dont on se délecte car on sait qu’on ne les revivra plus jamais..

Découvrir ses yeux, sa peau, ses mains, ce petit nez encore tout plissé.. Et le sentir…encore et encore…pour s’en imprégner..

vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse

Les témoignages des parents, et surtout des mamans,  que je reçois après la découverte de leur reportage d’accouchement, me confirment que je suis à ma place , que ces souvenirs sont inestimables.

Il n’y a pas plus intense et riche en émotions que la naissance d’un enfant.

vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse-lausanne-thonon Et quand je reçois quelques semaines après des photos , des petits mots pour me dire comment Bébé grandit…

Je suis la plus heureuse du monde..

vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse-lausanne-thonon vanessa-amiot-photographe-accouchement-suisse-lausanne-thonon

COMMENTS

next one

Octobre Rose à Thonon les Bains